Menu menu
Fermer
Où dormir Où manger Plans

Luthier

Une tradition artisanale extraordinaire

Il existe des métiers anciens qui survivent au progrès technologique et à la production implacable typique de l’ère industrielle, et La Romagne-Toscane est le cadre de l’un de ces “miracles” .

À Dovadola en fait, une extraordinaire tradition artisanale brûle: l’atelier du luthier Foscolo Lombardi se trouve ici , dont l’activité, fondée par son grand-père en 1876, était initialement orientée vers la production de roues pour wagons agricoles, tonneaux et charrues en bois. À ce jour, Lombardi est l’un des derniers luthiers présents en Romagne . Le travail du bois se fait exclusivement à la main et est marqué par des rythmes anciens. Et c’est précisément en suivant ce balayage temporel ralenti que divers instruments de musique tels que altos, violons, violoncelles, contrebasses et mandolines.

Les instruments sont construits dans un environnement au charme intemporel : l’atelier regorge d’œuvres de Lombardi, allant de la pierre aux sculptures sur bois. Les outils typiques du métier, que l’on trouve à l’intérieur du laboratoire, sont les plus disparates et certains sont même le résultat de l’ingéniosité et du savoir-faire du luthier lui-même.

La sensibilité artistique et humaine de cet artisan est admirable : une grande attention est portée lors du choix des matériaux, ainsi que incommensurable est le dévouement qu’il met dans la création d’un instrument . Pour Lombardi, l’héritage qu’il a reçu en cadeau de son grand-père et de son père était fondamental: un savoir-faire indispensable qui a su retravailler et faire du fruit.

CONDIVIDI:
VOIR DANS LA MAPPE
close

Rechercher